Open Watching

Open Watching

jeudi 14 février 2013

KREATOR, Thrash Allemand


KREATOR

Brutal Thrash Metal

Véritables dieux du thrash germanique, au même titre que Sodom et Destruction, Kreator a sorti nombre de disques cultes durant la période 1983/1990...

Nous nous intéresserons sur la tournure entreprise après 1992 et surtout sur deux albums "Endorama" (1999) et "Phantom antichrist" (2012)...

S'il y a bien un groupe thrash "prises de risques", c'est bien le combo de Mille Petrozza !

Prenant tout le monde à contre courant et contre pied (et c'est là où la démarche devient intéressante !), avec "Endorama" les fans purs et durs sont totalement déconcertés, seuls les plus "open" restent fidèles au poste...

Une multitude de sonorités, de riffs bien balancés et un chant sussuré inhabituel pour Kreator mais toujours avec le groove les caractérisant leur donne l'accès à un métal moderne presque progressif que l'on n'est pas d'oublier  !

Avec "Violent revolution" et "Hordes of chaos" ils reprennent le chemin du thrash brutal et terminent leurs "expérimentations" nullement hasardeuses entreprises temporairement, revigorant ainsi son public "de base"...

Et là, courant 2012, une bombe est lancée !

"Phantom antichrist" atteint des sommets de prodige !

Des morceaux comme "Death to the world" ou "Civilization collapse" révèlent et relèvent la quintessence d'un groupe ne faisant plus que du thrash basique mais allant bien au delà des possibilités sonores que ce genre voulait bien lui octroyer !

Et ça bombarde dans tous les sens !

Virant au miracle, "Phantom antichrist" est LE disque thrash de l'année 2012 avec "Dark roots of the Earth" de Testament et "The electric age " d'Overkill mais il faut concéder une puissance et une grâce sur l'album des germaniques, survolant aisément toutes les conventions établies dans le genre et parvenant à les surpasser !

Kreator accède au trône fort convoité des dieux du Métal et n'est pas près d'en déloger, dérogeant à la règle des autres groupes souvent embourbés dans leur style asphyxié et ne parvenant pas à se renouveler !

Ici c'est tout le contraire, une remise en question permanente (preuve de la plus grande intelligence) et un niveau sans cesse réhaussé afin d'obtenir le meilleur du meilleur du meilleur...

Ils ont tracé leur route et on leur souhaite encore plein de disques pour nous épater !

KREATOR FOREVER !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire