Open Watching

Open Watching

dimanche 26 février 2017

Rien que pour vos yeux de John Glen, 1981

RIEN QUE POUR VOS YEUX
de John Glen
1981
Grande Bretagne
avec Roger Moore, Carole Bouquet, Lynn Holly Johnson, Chaim Topol, Julian Glover, John Wyman, Cassandra Harris
Aventures/espionnage
123 minutes
Chanson interprétée par Sheena Easton
Collection « James Bond »
aka For your eyes only
Cascades coordonnées par Remy Julienne
Budget : 28 000 000 dollars
Recettes au box- office mondiales : 187 412 802 dollars
Synopsis :
Alors qu’il se rendait sur la tombe de sa femme, James Bond est victime d’un détournement d’hélicoptère par un membre du SPECTRE, in extremis, il parvient à se dépêtrer de cette affaire et tue son agresseur…
Le système ATAC est un outil qui permet de détourner la cible de missiles, Melina Havelock, la fille de l’inventeur de ce procédé, assiste impuissante à la mort de ses parents sur un yacht…
Bond est chargé de retrouver le système ATAC, Milos Columbo, un terroriste ennemi de Bond charge Emile Léopold Locque, un dangereux tueur d’éliminer Bond et quiconque se mettra devant son passage, Columbo veut vendre, contre une forte somme d’argent, le système ATAC aux russes qui pourraient ainsi contrôler l’armement mondial…
En Suisse, Bond retrouve Mélina, elle suit les traces de Columbo dans le but de venger la mort de ses parents, Bond la dissuade de prendre de tels risques…
Bibi Dahl, une jeune patineuse olympique, tombe amoureuse de Bond et n’arrête pas de l’allumer…
Bond est pourchassé par des tueurs à moto et parvient à s’extirper de Locque, qui tue un de ses assistants…
Kristatos, un adversaire de Bond, est retranché dans un monastère perché sur une montagne en Grèce…
Bond, avec l’aide de Mélina, escalade cette montagne, le système ATAC s’y trouve…
Après une lutte sans merci, Bond parvient à neutraliser les hommes de Kristatos et récupère le système ATAC ; Gogol, un officier russe arrivait à ce moment- là pour s’en emparer !
Mon avis :
Ce « Rien que pour vos yeux » est sans conteste un des meilleurs avatars de la saga des James Bond, tout y est : de l’action, de belles James Bond girls (Carole Bouquet convient s’être mortellement ennuyée lors du tournage, quoiqu’il en soit, ça ne se voit pas, elle tient une composition très honnête et s’en sort bien) et surtout, et là c’est ce qui est très fort, une densité et une multiplicité des décors fabuleuse (on passe de scènes sous-marines à des poursuites en ski, des cascades motorisées jouissives et parfaitement calibrées –ça déménage avec l’embuscade en 2 chevaux !-), bref ça démarre sur les chapeaux de roues et ça n’arrête jamais au niveau du rythme !
Le spectateur est pris dans un maelstrom d’action avec toujours cet humour dans les répliques qui font mouche (Roger Moore, souvent dénigré par les puristes, n’a pourtant rien à envier à Sean Connery), on assiste à un tourbillon de séquences efficaces qui prennent leur point d’orgue lors du quart d’heure final (l’escalade de la montagne grecque, majestueuse !), on sursaute, on est pris d’intérêt pour l’histoire et Bond a une baraka du tonnerre, il s’en sort à chaque fois ! (le Tom Cruise de « Mission impossible » lui doit tout, il s’agit de son archétype)…
Les personnages secondaires sont, eux aussi, parfaits, chacun est à sa place et la coordination de John Glen est parfaite et excellemment élaborée…
« Rien que pour vos yeux » est un James Bond mémorable et habile à tous les niveaux, la musique envoûtante du générique et la dynamique dont il fait preuve en font le plus attractif de la série, on se régale de bout en bout même si l’intrigue est parfois trop dense et même compliquée (il y a beaucoup de lieux géographiques différents, beaucoup de protagonistes, on peut s’y perdre)…
Quoiqu’il en soit, le PLAISIR est bien au rendez-vous et on ne perd pas une seule seconde de ce film, on le boit comme un délicieux nectar de cinéma, il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour ne pas apprécier le spectacle…
Dans l’ensemble, « Rien que pour vos yeux » est un pur régal, on en prend plein les mirettes et l’application dans la réalisation est telle qu’on a même envie de le revoir très vite…
Une très grande réussite pour Bond qui fera indéniablement date dans l’histoire…
Du bonheur en barres ce film !

Note : 9.5/10






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire