Open Watching

Open Watching

vendredi 11 mai 2018

E.T. de Steven Spielberg, 1982


E.T.
de Steven Spielberg
1982
Etats-Unis
avec Dee Wallace, Peter Coyote, Henry Thomas, Drew Barrymore, Robert Mac Naughton
115 minutes
Fantastique
Musique de John Williams
Budget : 10 500 000 dollars
Recettes mondiales au box-office : 792 910 554 dollars
Synopsis :
Etats-Unis, banlieue de Los Angeles, au début des années quatre-vingts…
Dans une forêt, en pleine nuit, un vaisseau spatial se pose parmi les arbres, des extra-terrestres en sortent pour prélever des échantillons botaniques, l’un d’eux s’éloigne du vaisseau ; des hommes avec des lampes torches, dont l’un d’eux a un porte-clefs, se rendent sur les lieux, le vaisseau spatial est obligé de s’envoler plus vite que prévu, l’un des extra-terrestres n’a pas pu le regagner et se retrouve seul, paniqué…
Eliott, sa sœur Gertie et leur frère Michael sont chez eux avec Mary, la mère ; lorsqu’Eliott sort pour récupérer une pizza qu’on lui livrait, il découvre une présence inhabituelle dans la serre, à côté ; il s’agit du fameux extra-terrestre qui s’est retrouvé là, de fil en aiguille…
Eliott retrouve les friandises qu’il avait semées et cela attire l’extra-terrestre jusqu’à chez lui…
Sans que sa mère le sache, Eliott cache E.T. (c’est comme cela qu’il a appelé l’extra-terrestre) dans un placard de sa chambre…
Puis Gertie et Michael découvrent E.T., d’abord apeurés, puis voyant qu’il est inoffensif…
E.T. bricole un appareil transmetteur d’ondes pour communiquer avec les autres extra-terrestres dans le vaisseau, il veut rentrer chez lui (« E.T. téléphone maison »)…
Le jour d’Halloween, Eliott, Gertie et Michael couvrent E.T. d’un drap et l’emmène, vers la forêt pour qu’il puisse entrer en contact avec les autres extra-terrestres…
Avant qu’ils ne partent, des hommes en tenue de cosmonaute dont Keys, le scientifique au porte- clefs, rentrent dans la maison d’Eliott, ils veulent neutraliser l’extra-terrestre !
Semblant être décédé, E.T. finit par revivre !
Une course contre la montre est engagée entre Eliott et les autorités qui le pourchassent ; parviendra t-il à ramener E.T. sur le lieu où le vaisseau spatial viendra le rechercher ?
Mon avis :
« E.T. » est un film immense, un conte pour tous les publics, petits et grands et une nouvelle fois une leçon de cinéma signée Spielberg, ce metteur en scène est un pur génie, à chacun de ses films il parvient à nous raconter des belles histoires, sans violence, sans voyeurisme mais il tape dans le mille dans notre cœur à chaque fois !
« E.T. » c’est simple, un extra-terrestre qui arrive sur la Terre, accueilli par un petit garçon et sa famille et qui va tout faire pour le ramener sur son vaisseau spatial, après avoir pris d’affection ce gentil extra-terrestre et réussit à communiquer ; Spielberg a parfaitement réussi à capter l’empathie du petit garçon vis-à-vis d’E.T., aucune mièvrerie aucun pathos mais une histoire belle et simple, Spielberg sait doser le côté émotif de son film et n’en fait jamais trop, il insuffle une dimension humaniste et de tolérance vis-à-vis de l’autre, de l’accueil de personnes différentes avec une humanité et un sens de la tolérance inouïs…
La direction d’acteurs est impeccable, rien ne part en live, rien n’est surdosé, et les mômes jouent juste, ils sont cadrés par un Spielberg au firmament de sa carrière et de son talent, aucune faute de goût n’est à déplorer dans « E.T. », je ne vois pas ce que l’on pourrait trouver à redire, c’est une œuvre d’une perfection totale !
Le final est une apothéose en terme d’humanité et d’émotion, on pleure à chaudes larmes, le pari de Spielberg est amplement réussi, rien que de penser à cette  image magnifique de la petite Drew Barrymore embrassant « E.T. » et l’émotion nous gagne, on en pleure une nouvelle  fois, c’est beau, c’est sublime, c’est magique, ça saisit aux tripes et ça nous noue à la gorge…
Encore une fois, Spielberg nous a steackés, c’est peut- être le plus grand réalisateur de films populaires de tous les temps, on peut dire qu’il a fait un parcours sans fautes !
« E.T. » est un de ses meilleurs films, il peut être vu par tous, c’est un bonheur suprême et une leçon d’humanité, un film franc, sincère, beau, émouvant et parfaitement calibré…
Spielberg est un GENIE, à chaque nouveau film il atteint sans arrêt les sommets du cinéma, « E.T. » est immortel et n’a pas vieilli du tout, trente- six ans après il s’est même bonifié et le discours donné par Spielberg est universel et immuable…
Si on devait établir une liste des dix plus beaux films de tous les temps, « E.T. » serait dedans !
Note : 10/10
PS : ça y est je me remets à fondre en larmes en écrivant cet article !












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire