Open Watching

Open Watching

dimanche 8 juillet 2018

Le massacre des vampires de Roberto Mauri, 1962


LE MASSACRE DES VAMPIRES
de Roberto Mauri
1962
Italie
avec Luigi Batzella, Walter Brandi, Graziella Granata, Paolo Solvay, Dieter Eppler
Film fantastique
79 minutes
Inédit en DVD en France
aka Slaughter of the vampires
aka Curse of Blood ghouls
aka La strage dei vampiri
Synopsis :
Autriche, un village proche de Vienne, dix- neuvième siècle…
Un couple de vampires qui sévissait dans la région est pourchassé par des villageois lourdement armés, ces derniers parviennent à tuer la femme vampire en lui enfonçant une fourche dans le thorax, le vampire mâle parvient à s’en sortir…
Quelques années plus tard, Louise, une superbe brune, donne une cérémonie avec son mari, Wolfgang, dans un luxueux manoir qu’ils viennent de retaper, ils y ont fait de nombreux travaux et invitent les notables de la bourgade ; un bal est donné…
Un mystérieux homme, inconnu des invités, fait son apparition et propose une danse à Louise ; celle-ci, comme hypnotisée, accepte ; l’homme inconnu n’est autre que le vampire qui terrorise les habitants !
Lorsqu’il s’éclipse après la cérémonie, c’est pour mieux réapparaitre le soir même ; il va vampiriser Louise en lui suçant le sang ; Wolfgang ne se rend compte de rien !
Ce n’est que lorsque Louise tombe gravement malade que Wolfgang fait appel au professeur Nietzsche, basé à Vienne ; sorte de Van Helsing, Nietzsche comprend alors, au vu des symptômes de la maladie de Louise, que celle-ci risque une mort imminente !
Aidé par Wolfgang, Nietzsche s’apprête à chasser le vampire ; hélas, celui-ci fait une autre victime, Corrine la bonne !
Le professeur Nietzsche suit Corrine dans les sous-sols du manoir, elle ouvre un passage secret, Nietzche comprend alors que le vampire est caché dans les caves du château, ce qui lui facilite considérablement la tâche pour effectuer ses funestes forfaits !
Louise, que Wolfgang pensait décédée, réapparait dans les jardins, en pleine nuit !
Lorsque Wolfgang se rapproche d’elle, Nietzsche s’interpose ; il s’agit d’un traquenard, le vampire était juste derrière, caché dans les buissons !
Nietzsche va prendre le problème à bras le corps, il sort une grosse croix en métal et des pieux afin d’éradiquer définitivement cette malédiction !
Mon avis :
Septième film de Roberto Mauri, réalisateur touche à tout du cinéma populaire italien, ce « Massacre des vampires » est un film extrêmement rare, qui sortit au cinéma Le Brady et qui fit l’objet d’un passage  lors d’une rétrospective à la cinémathèque de Paris en 1996, il n’existe aucun DVD avec la version française, qui, pourtant, existe bel et bien !
Techniquement, « Le massacre des vampires » est un régal, Mauri s’applique énormément pour les cadrages et utilise beaucoup de zooms, le film est en noir et blanc et cela le sublime au niveau de l’atmosphère gothique (on est dans les prémices de ce genre, on est seulement en 1962 !) ; au niveau de l’érotisation propre au style, nous sommes particulièrement gâtés et l’actrice Graziella Granata campe sur les traces de Barbara Steele, la poitrine en plus !
Il y a clairement un jeu sexuel entre elle (Louise) et le vampire, Mauri exploite avec talent la relation dominant/dominée et Louise ne peut que succomber à l’attraction de son vampire, elle semble envoutée dès la première seconde qu’elle le voit !
L’idée du professeur Nietzche n’est ni plus ni moins qu’un ersatz du personnage de Van Helsing, incarné dans les films de la Hammer par Peter Cushing ; ici on a une version italienne de Van Helsing et le cigare au bec, Nietzsche va résoudre le problème de Wolfgang de manière efficace (le final a été pompé sur celui du « Cauchemar de Dracula » tourné trois années auparavant !)
Le rythme est très lent mais ce n’est pas plus mal, cela nous permet de savourer les plans, « Le massacre des vampires » est un film mineur mais foncièrement vraiment intéressant, l’esthétique est mise en valeur habilement même si l’histoire est hyper simpliste, Mauri a plus misé sur la forme que sur le fond, ce qui n’empêche nullement au film de regorger de qualités…
Nombre de séquences s’imprègnent dans la mémoire de tout cinéphile et il est urgent de réhabiliter ce film, je suis persuadé qu’Artus films est EXACTEMENT le distributeur qui peut sortir « Le massacre des vampires « en DVD dans l’hexagone, le calibrage du film est tout à fait dans le style d’Artus et il permettra aux nombreux fans de cinéma gothique italien de se régaler en le visionnant !
Extrêmement sympathique, « Le massacre des vampires » doit sa réussite à l’application de son aspect technique, au style contemplatif dont il se dote et au jeu charismatique des comédiens (Dieter Eppler et pour la beauté Graziella Granata)…
Formellement, « Le massacre des vampires » est une des premières pierres angulaires d’un genre qui explosera au milieu des années soixante, il fait partie des premiers films gothiques vampiriques et se doit d’être vu absolument pour se faire une idée globale de ce cinéma…
Les curieux ou même les simples cinéphiles devraient trouver largement leur compte avec ce « Massacre des vampires » qui, de plus, a bien traversé les années ; la dynamique de la réalisation de la part de Mauri et sa fluidité pour tourner les scènes lui confèrent une certaine tonicité, ce qui est paradoxal car l’action est plutôt pépère…
A découvrir absolument et un appel est lancé à Artus films : s’il vous plait, sortez nous ce film…
Note : 9/10
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire