Open Watching

Open Watching

mercredi 17 septembre 2014

CHAOSIS EP "The sun will never rise again"

CHAOSIS
EP "The sun will never rise again"
France
sortie le 11 septembre 2014
9 titres
Mon avis :
Tant attendu, voici enfin le presqu'album de CHAOSIS puisqu'il comporte 9 titres (7 chansons et une intro et une "outtro") EP par la durée mais largement digne d'un support le considérant comme album...
Après une intro particulièrement tranchante et qui prépare à la tuerie annoncée (rappelant la scène de Sarah Connor dans "Terminator 2" au parc avec les enfants qui chantonnent), les CHAOSIS tranchent direct dans la barbaque avec "They don't play", voix beuglante, guitares assaisonnées de brutalité et très enjouées, son de batterie un peu à la Dave Mac Clain (avec l'ami Ollie aux commandes, ici à son zénith niveau maîtrise), grosse basse également ancrée dans un son studio où l'on voit les efforts faits, c'est professionnel à 100 %...
Puis vient "Scum", considéré comme l'hymne de l'album avec les choeurs qui reprennent derrière le chant, ce qui permet de cristalliser le côté entraînant de la musique créée par CHAOSIS... Rien à redire, du boulot d'orfèvre, alternant rythmiques denses et groove...
"Beautiful War" morceau déjà connu du groupe ici retravaillé avec des plans nouveaux de batterie, une voix plus lourde, le tout agrémenté de breaks mid tempo oppressants - presque du Meshuggah, en tout cas on s'en rapproche parfois-...
Vient la claque "Fool dreams", avec une intro de basse posée et douce (les Chaosis évoluent sans cesse et n'hésitent jamais à remettre en question leur style), malgré les guitares toujours aussi saturées, le morceau se dote d'un chant clair qui n'est pas sans rappeler du goth à la Paradise Lost époque début années 2000 ("Symbol of life" notamment), les breaks de batterie étant toujours autant habiles et efficients...
"Are you ready", démarrant avec une voix off sur fond de piano, est un morceau hypra entraînant, Chaosis utilise des samples de voix féminines, l'accroche rend bien et le résultat s'avère satisfaisant...
Le morceau le plus Core reste "Suffering" avec des passages à la Slayer post 2010 et des arrangements efficaces, les Chaosis sont doués pour créer des ambiances, ici cela ne déroge pas à la règle !
"Alone" clôture l'album de façon magistrale, selon moi c'est le meilleur morceau de l'album...
Violent, rapide, entraînant et raffiné en même temps, avec des choeurs en arrière plan un peu à la Hatebreed, du tout bon !
Quant à l'outtro (épilogue) il reprend le thème de l'intro, comme guise de final...
A noter la participation sur cet album de Crass de CRUSHER et de Steeve de ZUUL FX...
Conclusion :
Par cet album exceptionnel à tous les niveaux, CHAOSIS prouve qu'il a atteint le stade de sa maturité, les progressions sont évidentes, ils ont exploré de nouvelles thématiques Métal et s'en sortent haut la main...
Chaosis se distingue par son style et Chaosis se distingue des autres styles...
Je leur prédis une carrière à la hauteur de leurs ambitions car ils le méritent !
ENCORE BRAVO LES GARS !
CHAOSIS TIL DEATH !

Note : 6/6

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire