Open Watching

Open Watching

jeudi 25 mai 2017

Skyfall de Sam Mendes, 2012

SKYFALL
de Sam Mendes
2012
Grande Bretagne/Etats unis
avec Daniel Craig, Javier Bardem, Bérénice Marlohe, Naomie Harris, Judi Dench
Espionnage/action
143 minutes
Collection James Bond
Chanson du générique interprétée par Adèle
Budget : 200 000 000 dollars
Recettes mondiales : 1 108 561 013 dollars
Synopsis :
Turquie, ville d’Istanbul…
James Bond est à la recherche d’un disque dur qui contient toutes les identités des agents du MI6 et qui a été volé par Tiago Rodriguez qui se fait aussi appeler Raoul Silva, il est aidé dans sa tâche par Miss Moneypenny ; après une gigantesque course poursuite en moto, Bond atterrit sur le toit d’un train et dans la bagarre avec son assaillant, Moneypenny, sur ordre de M qui supervise l’opération à distance, tire sur James Bond et rate sa cible, Bond tombe d’un pont et est laissé pour mort !
Bond est en fait bien en vie et a survécu miraculeusement à sa blessure, il tire un trait momentané sur son activité d’agent secret et boit beaucoup d’alcool ; c’est alors qu’une attaque terroriste vise le siège du MI6, Bond voit les dégâts par l’intermédiaire de la télévision, il se manifeste auprès de M et passe un test pour son retour auquel en fait il échoue mais M lui cache la vérité et le réintègre…
Raoul Silva déclenche une terrible cyber attaque où huit agents sont tués ; les éclats de la balle tirés par le pistolet de l’assaillant de Bond sont analysés et remontent jusqu’à un certain Patrice ; Bond est piégé par Séverine, une escort girl et se fait kidnapper par les hommes de Silva…
S’ensuit une traque qui mène Silva dans le métro londonien, au beau milieu de la foule, puis ce dernier parvient à s’introduire dans un bâtiment du MI6 où M était auditionnée…
Bond se réfugie in extremis dans le manoir « Skyfall » qui fut la demeure de ses parents, il retrouve Kincade, le garde-chasse du manoir et met M en lieu sûr, cette dernière étant menacée de mort par l’ignoble Silva…
Un soir, Silva et ses hommes retrouvent la trace de Bond et de M, ils donnent l’assaut dans le manoir « Skyfall » !
Une lutte acharnée commence…
Mon avis :
« Skyfall » marque l’anniversaire des cinquante ans de la saga James Bond qui fut initiée par « James Bond contre Dr. No » en 1962, autant dire que les producteurs ont mis le paquet et qu’ils offrent au spectateur un condensé de tout ce qui a été mis en lumière durant les décennies antérieures avec une touche ultra moderne et un casting hallucinant (Bardem tient une composition de psychopathe comme rarement vue !), « Skyfall » emprunte même les codes de la série « 24 heures chrono » avec comme points d’orgue une cyber attaque et une poursuite dans le métro !
L’entame est fracassante avec les cascades en moto qui sidèrent par leur inventivité et leur sens de l’action ; Miss Moneypenny tient, pour une fois, un rôle essentiel avec son doublon avec 007 et la fusillade sur le train est à couper le souffle, James Bond est-il mort ?
Non, bien sûr, cette originalité scénaristique renforce l’empathie que le spectateur a pour lui et dès lors, le film peut s’enclencher, s’envoler vers une trajectoire qui s’avère démentielle !
Silva est sans conteste un des pires méchants que l’on a pu voir dans la saga, le sadisme et la méchanceté dont il fait preuve n’ont d’égales que sa cruauté et sa psychopathie…
L’issue est un retour aux sources pour Bond puisqu’il réintègre ses origines, la génèse de son existence : le manoir de ses parents : « Skyfall » !
Tout est quasiment tourné de nuit lors d’un assaut dantesque qui fera perdre un personnage clef de la saga ; les moyens mis à disposition sont, dès lors, colossaux et rien ne semble arrêter le côté jusqu’au-boutiste de la réalisation, c’est purement et simplement l’apocalypse !
Avec « Skyfall » ça frappe très fort, on peut le considérer dans le tiercé de tête des meilleurs segments de toute la saga, il y a une plus grande implication dans la psychologie des personnages, plus d’intensité et de viscéralité dans l’histoire et un côté mystique avec la présence du fameux manoir de « Skyfall », ce Bond fait preuve d’une  richesse et d’un savoir-faire de réalisation que le fan de 007 n’avait pas retrouvé depuis bien longtemps…
Depuis « Casino Royale », Daniel Craig fait entériner et accepter au fan des 007 qu’il EST James Bond ; ce « Skyfall » est le sommet de sa prestance, de son charisme et le public ne s’y est pas trompé puisque les recettes du film ont dépassé le milliard de dollars…
Immanquable et au zénith de tout ce que l’on était en droit d’attendre, « Skyfall » dépasse toutes les espérances en matière de qualité, il reste le meilleur Bond à ce jour, dans la période post années 2000…
Une bombe absolue !

Note : 10/10





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire