Open Watching

Open Watching

mercredi 26 juillet 2017

Blueberry, l'expérience secrète de Jan Kounen, 2004

BLUEBERRY, L’EXPERIENCE SECRETE
de Jan Kounen
2004
France/Mexique
avec Vincent Cassel, Juliette Lewis, Michael Madsen, Ernst Borgnine, Tchéky Karyo, Vahina Giocante
124 minutes
Western fantastique
Produit par Thomas Langmann et Ariel Zeitoun
Synopsis :
Palomito, un village mexicain, à l’époque du far west, à la fin du dix- neuvième siècle…
Le jeune Mike Blueberry a une aventure avec Madeleine, une prostituée, après leurs ébats, Wally Blount, un chasseur de prime, entre dans la chambre et cherche à chasser Mike, un incendie se propage et Madeleine est tuée, ce traumatisme hantera éternellement Mike Blueberry…
Blueberry, devenu adulte, est le marshall de la ville, il doit faire respecter la loi et gère les bagarres entre des contrevenants le plus souvent alcoolisés…
Mike rencontre les indiens Chiricahuas, ces derniers lui font découvrir le chamanisme et Blueberry consomme des substances psychotropes…
Il rencontre Maria Sullivan, une jeune femme qui vient de perdre son père…
C’est alors que Mike Blueberry retrouve Wally Blount et fait le lien entre lui et Madeleine par le petit nom prononcé par la prostituée lors de la rixe qui l’opposa à Blount…
Fou de rage et n’écoutant que sa hargne, Blueberry s’empare du colt qui avait servi à tuer Madeleine et doit se contrôler pour ne pas tuer Wally Blount tout de suite…
Mike Blueberry continue à abuser des drogues des Indiens et du Chaman, cela lui provoque des tas d’hallucinations lors de trips démentiels…
Il doit dissuader les chasseurs de primes de piller un endroit sacré situé sur une montagne…
Dans un fleuve, Mike Blueberry se retrouve nu avec Maria Sullivan,  ils s’embrassent (on ne sait pas si cela est réel ou une hallucination) ; près du fleuve se trouve le trésor du Chaman…
Wally Blount arrive sur les lieux !
Mon avis :
Avec une maestria indubitable à l’identique niveau technique de son précédent métrage « Dobermann », Jan Kounen signe avec ce « Blueberry, l’expérience secrète » un western fantastique complètement hallucinogène, il crée un cinéma basé sur le chamanisme et l’usage de psychotropes propres à cette doctrine, le résultat est saisissant mais pourra en déconcerter plus d’un…
Vincent Cassel a mis ses tripes et son talent pour incarner le marshall et son personnage colle bien avec l’ambiance du film, un peu fofolle et rapide, les plans sont effectués de façon frénétique, exactement comme si on vivait un trip causé par des drogues…
Les survols aériens sont magnifiques et décuplent l’attraction et le pouvoir attractif du film, on plonge dans un univers onirique de toute beauté et l’aigle peut à la fois servir de symbolique soit pour la vie soit pour un long voyage vers la mort, à ce titre, Kounen met en parallèle, par des images subliminales, le transfert vie/mort grâce à une technique de couleurs et d’ellipses fantasmagoriques très élaborées…
Juliette Lewis tient un rôle solide et crédible mais c’est Michael Madsen qui dame le pion à tous les autres comédiens, son personnage avec un côté Tarantinesque qui lui colle la peau et dont il ne peut se dépêtrer est incroyable dans le film, un pire salopard habité par son personnage qui foudroie le propos du film avec un charisme de folie, c’est lui l’intérêt du film au niveau des personnages, il est inoubliable !
La présence anecdotique d’Ernst Borgnine fait figure de caméo et d’hommage aux autres grands classiques westerns des années cinquante/soixante mais le propos de Kounen reste avant tout de mettre en exergue l’aspect chamanique et traditionnel aux Indiens, bien plus qu’une trame scénaristique classique de vengeance…
Malgré un tourbillon d’images, « Blueberry, l’expérience secrète » est paradoxalement doté d’une mise en scène très méthodique avec un flashback qui nous ramène au tout début du film et qui s’imbrique dans la continuité de l’intrigue de façon très fluide, Kounen emploie une technique narrative proche de la perfection sur ce coup- là, on sent bien l’influence des grands cinéastes et la volonté de ces derniers à offrir au spectateur un spectacle de qualité…
Tentative extrêmement réussie et habile dans sa conception tout comme dans son scénario, « Blueberry, l’expérience secrète » est une très grande réussite, à mi-chemin entre western de genre populaire et essai expérimental, il convient de le visionner religieusement et l’aura dégagée est indéniable, on passe un moment magique et dépaysant…
Très recommandable !

Note : 9.5/10





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire