Open Watching

Open Watching

samedi 10 février 2018

Police story de Jackie Chan, 1985

POLICE STORY
de Jackie Chan
1985
Hong Kong
avec Jackie Chan, Maggie Cheung, Brigitte Lin, Bill Tung, Chu Yuan
Policier/action
95 minutes
Synopsis :
Une métropole de Hong Kong, au milieu des années quatre-vingts…
Chan Ka Kui, un policier casse-cou et intrépide doit, avec plusieurs collègues de son équipe, démanteler un trafic de drogue mêlant de dangereux gangsters ; l’intervention doit se faire non loin d’un bidonville et l’opération tourne à un bordel monstre, les coéquipers de Ka Kui se faisant repérer dès le début ; s’ensuit une course à pied où Ka Kui réussit à interpeler Monsieur Chu mais finalement il parvient à s’échapper…
Une femme, Selina Fong, complice du cartel de Chu, est interrogée par la police ; les supérieurs de Ka Kui élaborent un plan, ils laissent partir Selina, mais Ka Kui doit la suivre comme garde du corps avec un magnétophone à la main, tout ceci doit être effectué discrètement afin d’obtenir des informations supplémentaires pour coincer définitivement Chu…
Ka Kui procède à un stratagème bidon, il mandate un de ses collègues pour agresser Selina et Ka Kui apparaitra comme son sauveur providentiel…
Lors de la (fausse) bagarre, May, la fiancée de Ka Kui, débarque dans son appartement, ce qui provoque une zizanie…
Avec les informations de  Selina, Ka Kui parviendra à repérer le lieu où se cache Chu et, de fil en aiguille, il comprend qu’une mallette détient tous les codes informatiques des comptes frauduleux de Chu, seul lui et Selina en possèdent les codes !
Lorsque Chu et son acolyte décident de quitter la ville, Ka Kui les intercepte dans un centre commercial…
Ka Kui, fou de rage, provoque un bazar monumental et manque de se faire tuer : des dizaines d’hommes de main de Chu veulent lui faire la peau !
Mon avis :
S’il y a bien un personnage de cinéma asiatique extrêmement sympathique, c’est bien ce monstre sacré de Jackie Chan, il imprègne instantanément la sympathie et chacun de ses films sont de véritables bains de jouvence ! Ici pas de prise de tête mais du rire, de l’action et un rythme franc où le spectateur ne s’ennuie jamais, c’est un vrai plaisir de visionnage chacune de ses œuvres, il parvient à créer une dynamique imparable ; Jackie Chan a un sens de la désinvolture qui, en fait, est hyper préparé ; on pourrait croire qu’il fait le boulot par-dessus la jambe mais pas du tout, les cascades, les poursuites sont élaborées au millimètre et le bougre y a même laissé de multiples blessures (il a même été gravement brûlé aux mains lors de la séquence où il dévale une perche métallique dans une des scènes finales dans la galerie du centre commercial !)…
On se marre de bon cœur avec un humour quelque peu débile mais réjouissant (la scène du tribunal, l’anniversaire où tout part en live avec tarte à la crème dans le visage, s’il vous plait !), Jackie Chan c’est l’héritier de Charlie Chaplin mixé à Bruce Lee, il y va à fond les gamelles, ça passe ou ça casse et là ça passe plus que ça casse même si on casse beaucoup dans le film (les vitrines pétées, l’addition en verre a dû être salée !)…
Avec « Police Story », Jackie Chan assoit désormais une réputation légendaire et mondiale après quelques petits films de karaté, il trouve ici, avec ce film, un essor fulgurant et le public du monde entier ne s’y trompa pas, « Police story » est un immense succès au box-office de tous les continents et allait engendrer de multiples suites, toutes couronnées du même succès, jackpot pour Jackie Chan !
Le scénario est un peu brouillon mais finalement il tient à peu près la route malgré quelques approximations, « Police story » est un film bon enfant et peu violent, il est tous publics ; Jackie Chan se démène comme un fou lors des cascades et cela nous vaut des passages d’anthologie où le rire se mêle à l’émerveillement (le début dans le bidonville avec Jackie accroché à l’arrière d’un bus avec… un parapluie !), ça va super vite et on n’a pas le temps de souffler (de multiples rixes coordonnées de façon exemplaire !)…
Loin des stéréotypes prétentieux de certains autres films d’action de l’époque, « Police story » a l’immense mérite d’être un film totalement accessible à tous ; non seulement c’est un excellent polar rythmé et dynamique mais la détente qu’il procure est absolue !
Le genre de métrage qui vous met la pêche et même trente- trois ans après, « Police story » n’a pas beaucoup vieilli, Jackie Chan s’est tellement appliqué dans sa réalisation que rien n’est ridicule et, même si on est assez loin des films de Bruce Lee, le style « Jackie Chan » est tout à fait honnête et n’a rien à envier à ses prédécesseurs, on a du bon cinéma, rigoureux et recherché, qui ravira les fans d’action et aussi de comédie…
Avec « Police story » de 1985, Jackie Chan fut adoubé par les cinéphiles et c’est tant mieux, on ne pourra que s’en réjouir, pour lui et pour tout le bonheur qu’il nous apporte avec ce film…
« Police story » est un antidépresseur qui fait un bien fou, et ce premier segment donne envie de découvrir les suivants !
Une très grande réussite, un polar jouissif, teinté de comédie, qui fait mouche !
Note : 8/10








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire