Open Watching

Open Watching

mercredi 18 mars 2020

Frightmare de Pete Walker, 1974


FRIGHTMARE
de Pete Walker
1974
Grande Bretagne
avec Sheila Keith, Rupert Davies, Kim Butcher, Paul Greenwood, Deborah Fairfax
Film d’horreur
88 minutes
DVD édité chez Uncut movies
Synopsis :
Une ville de Grande Bretagne, au début des années soixante-dix…
Jackie et sa demie sœur Debbie vivent ensemble, la relation est très conflictuelle, Debbie n’a que quinze ans mais multiplie les bêtises, elle sort avec des voyous, s’alcoolise et un soir, dans un bar, elle provoque une esclandre avec un barman qui se fera tabasser à la sortie !
Les parents de Jackie, Dorothy et Edmund Yates, furent emprisonnés pendant deux décennies, ils viennent d’être libérés à l’issue de leur procès ; ils réintègrent leur maison située à la périphérie de la ville…
Dorothy est âgée et souffre de graves troubles mentaux, elle s’est improvisée médium et diseuse de bonne aventure, elle reçoit des gens chez elle pour leur tirer les cartes..
Graham est un psychiatre, il est ami de Jackie et essaie de l’aider face au comportement de Debbie ; cette dernière va même jusqu’à l’allumer mais Graham refuse ses avances, par loyauté envers Jackie…
Dorothy et Edmund cachent en fait une psychopathie récurrente et ne sont pas du tout guéris !
C’est alors que des crimes atroces sont commis dans leur maison !  Les cadavres sont entreposés dans la grange située à côté…
Dorothy est atteinte de pulsions cannibales ; Debbie lui rend visite, on pensait qu’elle serait sa future victime mais l’adolescente sera en fait sa complice !
Graham se rend à son tour chez les Yates, ce qu’il va découvrir sera effroyable !
Mon avis :
Pete Walker est un réalisateur culte pour beaucoup de cinéphiles pointus dans le genre de l’horreur ; ici avec ce « Frightmare » il met en scène une histoire de cannibalisme plutôt originale et très nauséeuse, mais le cannibalisme s’axe ici en second plan, Pete Walker fait plutôt la part belle à des personnages névrotiques complètement fêlés avec des acteurs qui font peur et qui ont vraiment la tête de l’emploi…
Le spectateur est donc très mal à l’aise au visionnage de « Frightmare », au même titre qu’avec « Mortelles confessions » et « Flagellations », autres films de Walker, son style ici se distille avec son talent habituel et le personnage de Debbie, jeune ado dépravée, accentue le côté déviant du début du film (la scène du pub) qui va exploser à l’arrivée du couple Yates, vieillards cannibales atroces et repoussants !
Une nouvelle fois, le cinéma de Pete Walker est donc à ne pas mettre devant tous les yeux et « Frightmare » est un film particulièrement perturbant même si la technique et la qualité du film sont indéniables ; Pete Walker nous expose des meurtres à la fourche, au tison et même à la perceuse ( !), les moins aguerris en seront pour leurs frais et risquent même d’avoir la gerbe, les intérieurs dégueulasses aidant…
On préfèrera tout de même « Flagellations » à « Frightmare » si l’on regarde la filmographie de Pete Walker, film plus tonique et à la méthode scénaristique plus élaborée que « Frightmare »…
Ceci étant, les acteurs sont convaincants et la gageure engagée reste globalement réussie grâce à des passages constamment effrayants ; le personnage du psychiatre Graham semble incarner la rédemption pour Debbie mais la juvénilité et l’inconscience dont la jeune fille fait preuve va la faire basculer dans la folie, appuyée par Dorothy, la sensation de « piège » est alors à son summum et tous les visiteurs des Yates vont y passer, c’est net et inexorable !
La magnifique édition DVD de Uncut movies avec le bonus de l’ami David Didelot sont passionnants, David en connaît un rayon sur le cinéaste et nous explique en détails toute la filmographie de Pete Walker qui débuta sa carrière dans des courts métrages érotiques…
Tous les cinéphiles fans de bizarreries et de films déviants devront se ruer sur le DVD de « Frightmare » pour découvrir un pan du cinéma d’horreur british des années 70, qui n’est pas uniquement l’apanage des Hammer films, Pete Walker a frappé fort un grand coup sur la table et ses films sont dignes du plus grand intérêt…
A voir absolument !
Note : 9/10










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire