Open Watching

Open Watching

lundi 23 mars 2020

Halloween 3 de Tommy Lee Wallace, 1982


HALLOWEEN 3
de Tommy Lee Wallace
1982
Etats unis
avec Tom Atkins, Stacey Nelkin, Dan O’Herlihy, Nancy Kyes, Garn Stephens
Film fantastique
96 minutes
Blu ray édité chez Le Chat qui fume
aka Halloween 3, le sang du sorcier
Budget : 2 500 000 dollars
Recettes mondiales au box-office : 14 400 000 dollars
Synopsis :
Ville de Santa Mira, Californie, au début des années quatre-vingts…
Le docteur Dan Challis exerce dans l’hôpital local ; un homme du nom de Harry Grimbridge est poursuivi par un autre homme habillé en costume ; ce dernier veut absolument tuer Harry, qui est terrorisé ; blessé, Harry est emmené au sein de l’hôpital, hélas, l’inconnu parvient à le retrouver et le tue en lui brisant le crâne, il est doté d’une force herculéenne ; Dan le pourchasse mais bizarrement, dès que l’homme sort sur le parking il s’immole et fait exploser sa voiture !
Ellie Grimbridge, la fille de Harry, la première victime, est interrogée par la police…
Puis Dan, sous le charme de la belle Ellie, décide de mener l’enquête avec la jeune femme…
Ils prennent la route, leur seul indice est un masque d’Halloween qu’Harry avait laissé avant sa mort…
Dan et Ellie rencontrent Conal Cochran, le directeur de l’usine Silver Shamrock où sont fabriqués les fameux masques, il leur fait visiter le lieu de production des masques…
Dans un second temps, Cochran a créé une publicité télévisée qui passe en boucle sur toutes les chaines, avec un spot aux images stromboscopiques qui envoûtent les gamins qui le regardent…
Dans un but de détruire le pays, Cochran a placé des puces électroniques qui explosent dans chacun des masques !
Pris au piège, Dan Challis et Ellie Grimbridge parviennent à s’échapper de l’usine ; ils comprennent le stratagème de Cochran !
Linda Challis, la femme de Dan, est appelée en urgence par son mari, il la supplie de faire éteindre le poste de télévision et d’empêcher ses enfants de regarder le spot TV !
Sera-t-il trop tard ?
Dan et Ellie parviendront-ils à enrayer la mort programmée des enfants portant un masque d’Halloween, voulue par Cochran ?
Mon avis :
Troisième segment de la saga culte initiée par John Carpenter en 1978, ce « Halloween 3 » est le plus original et finalement le plus intéressant de tous ; ici exit le personnage de Michael Myers, l’intrigue se concentre sur un fabricant de masques d’Halloween qui a des desseins funestes, on n’est plus du tout dans le genre du slasher mais plutôt dans de la science-fiction, et ça fonctionne !
Dès le début du film, le spectateur est pris dans l’intrigue et ne décolle plus la rétine jusqu’au final ; Tom Atkins porte le film sur ses épaules et la jolie Stacey Nelkin va le guider pour comprendre la mort de son père et aussi trouver les coupables ; la mise en scène de Tommy Lee Wallace est très habile et on est fascinés par l’atmosphère qui règne pendant tout le visionnage, les moyens pour rendre crédible l’histoire sont colossaux et l’ensemble, tout en restant horrifique, utilise les effets gore avec une grande parcimonie…
La musique est, comme dans tous les « Halloween », hyper efficace et on ne voit pas le temps défiler ; les décors sont somptueux (l’usine de fabrication des masques, le motel, l’hôpital) et cette ambiance mortifère amplifie la sensation de piège, piège par le biais des écrans avec ce spot télévisuel à la musique entêtante (il n’est pas exclu d’avoir cette musique dans le crâne plusieurs jours après le visionnage du film)…
Lee Wallace et Carpenter ont pris un énorme risque avec ce « Halloween 3 » qui ne s’inscrit pas du tout dans la continuité des deux précédents, c’est un opus « à part » et indépendant par rapport aux autres mais tout à fait digne du plus grand intérêt et non négligeable dans la saga…
Les peurs enfantines sont déclinées de manière commune aux deux premiers films mais sont inconscientes chez les enfants puisqu’ils ne se doutent de rien et enfilent leurs masques devant leur télévision, n’imaginant pas la mort qui les attend ; la panique est plutôt pour les adultes qui ont compris ce qui allait se passer, à ce titre, les dernières minutes du film sont sidérantes et la course contre la montre engagée semble belle et bien sans issue !
L’éditeur « Le chat qui fume » a fourni un travail remarquable avec le blu ray du film, magnifique et au superbe packaging, c’est l’occasion pour découvrir ou redécouvrir ce joyau du film fantastique des années quatre-vingts avec jubilation et bonheur !
Même s’il n’y parait pas, « Halloween 3 » est une œuvre essentielle du cinéma fantastique de l’époque, on pense à des films comme « L’invasion des profanateurs de sépulture » ou à des vieux films des années cinquante axés sur la paranoïa…
Très bien mis en scène, « Halloween 3 »se doit d’être réhabilité et trouvera facilement sa place dans la bluray-thèque de tout cinéphile, une fois vu on ne peut plus se l’enlever de la mémoire…
Une référence du genre !
Note : 9/10










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire